Quand les femmes étaient des ombres

Livre numérique

Quand les femmes étaient des ombres
  • Éditeur québécois

Alors que commence le vingtième siècle, au Québec, les hommes dirigent tout. Sans statut social, sans droit de vote et sans pouvoir sur leur propre corps, les femmes sont, dit-on, les reines du foyer. Deux d’entre elles, dans l’ardeur confiante de leur jeunesse, tenteront un pas en avant, au risque de provoquer bien des drames. Ludivine, jeune Française immigrée à Montréal, est l’épouse d’un carriériste député à l’Assemblée législative, et elle dérange avec son féminisme, alors qu’Angélique, à Ville-Marie, prie pour le retour de son fiancé aventurier, afin de ne pas être contrainte d’abandonner le fruit de leur amour interdit. Ces femmes, sans rien en commun à l’origine, emportées par une époque bouleversée — la migration des Canadiens français vers les États-Unis, la Grande Guerre, la grippe espagnole et le krach de 1929 —, verront la magie des hasards les réunir. Au fil de leurs destins croisés se dénoueront les intrigues. Mais dans leur quête d’amour et de liberté, trouveront-elles encore suffisamment de force pour faire évoluer les mentalités et vivre enfin cette plénitude à laquelle elles aspirent ?

Dans la foulée du succès de ses deux premiers romans — plus de 100 000 exemplaires vendus dans le monde —, Claire Bergeron fait revivre ces femmes qui se sont battues. Ce roman, aussi émouvant que captivant, comblera ses lecteurs.